Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/footmag.info/httpdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/footmag.info/httpdocs/components/com_k2/models/item.php on line 877

LIGUE 2 - Grâce à un but au bout du suspense, Reims s'impose face à l'AC Ajaccio (1-0) et réalise un très joli coup au classement. De son côté, Nîmes bat facilement Bourg-en-Bresse (4-0) et profite de la défaite de Lorient à Valenciennes (4-2) pour passer à la deuxième place.

Nîmes a réussi la bonne affaire de la 16e journée de Ligue 2 en s'imposant 4-0 contre Bourg-en-Bresse, un succès qui permet aux "Crocos" de monter à la 2e place derrière le leader Reims, vainqueur in extremis de l'AC Ajaccio (1-0). Les Nîmois ont repris leur marche en avant après leur revers concédé à Sochaux la semaine passée, et ils ont encore bénéficié de l'effrayante efficacité de leur attaquant extraterrestre Umut Bozok, auteur tout simplement de son troisième triplé consécutif à domicile. Le jeune Turc a accentué son avance en tête du classement des buteurs: il a trouvé le chemin des filets 13 fois en seulement sept matches de L2 ! Ce succès a permis aux Nîmois de s'installer à la deuxième place du classement, quatre points derrière Reims, vainqueur sur un but de Chavarria dans les arrêts de jeu (90+3).

L'AC Ajaccio, s'il avait réussi à tenir le nul, aurait pu mettre un pied sur le podium, mais dans une première moitié de classement très serrée, les Corses se retrouvent finalement 6e. Autre équipe du haut de tableau battue vendredi, Lorient a chuté à Valenciennes (4-2). Les joueurs de Mickaël Landreau, menés 2-0, pensaient avoir fait le plus dur en revenant à hauteur du VAFC (2-2, 66e), mais les Nordistes ont réussi à reprendre très vite l'avantage. Mothiba a marqué deux fois et Roudet a été particulièrement inspiré pour Valenciennes (9e) avec un but, une passe décisive et un penalty provoqué.

Nancy se sauve en fin de match

Avec cette défaite, Lorient (4e) est doublé à la différence de but par Clermont (3e), qui est lui aussi allé s'imposer dans les arrêts de jeu à Orléans (2-1) grâce à un penalty de Ajorque à la 93e minute. Lorient et Clermont comptent 29 points, tout comme le Paris FC, vainqueur sans surprise 2-0 de Quevilly-Rouen (19e). Les Parisiens sont sur une excellente dynamique: ils n'ont perdu qu'un seul de leurs 12 derniers matches.

Dans les autres rencontres, Brest a résisté à Sochaux (victoire 1-0) malgré l'exclusion de Sissoko dès la 23e minute, et Niort (13e) a battu Châteauroux (11e) 2 à 1. Enfin, Nancy a également sacrifié à la mode des buts à la 93e minute pour arracher le nul à Auxerre (1-1), un but précieux pour l'ASNL chez un adversaire direct dans la course au maintien: l'AJA est 15e et Nancy 16e.

 

Source: http://www.eurosport.fr


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/footmag.info/httpdocs/templates/magfoot/html/com_k2/templates/sj-theme/tag.php on line 114

LIGUE 1 - Le FC Metz enchaîne les défaites depuis le début de la saison de L1. Le club lorrain file vers la L2. Mais il pourrait aussi battre des records de médiocrité s'il continue à ce rythme.

"Mentalement, on doit garder ce cap-là". Mentalement, pourquoi pas. Mais sur le plan comptable, c'est une autre histoire. Les protégés de Frédéric Hantz doivent même changer radicalement de cap. Car à ce rythme, le FC Metz risque de marquer l'histoire de la L1. Mais de la pire manière qu'il soit. Celle que tout club voudrait éviter. Après 16 journées de championnat, Metz affiche un bilan apte à faire déprimer le plus optimiste des optimistes. Une victoire, un nul et… quatorze défaites ! Quatre petits points au compteur. C'est famélique.

A ce stade de la compétition, un bilan si maigre est rare. C'est simple, il faut remonter à la saison 1979/80 pour voir pire. A l'époque, Brest comptait trois points et avait terminé dernier à la fin du championnat. Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augure, Metz va subir le même sort. Mais les Messins ne sont pas nés de la dernière pluie et en sont sûrement bien conscients. Car, si on se fie au passé, l'affaire est déjà réglée.

Déjà un record de médiocrité et d'autres pourraient suivre...

Depuis vingt ans, toutes les formations qui ont compté sept points ou moins à ce stade de la compétition ont été reléguées (Troyes 5 points en 2015-16, Arles-Avignon 7 points en 2010-11, Grenoble 6 pts en 2009-10, Metz 7 pts en 2007-08 ou encore Strasbourg 7 pts en 2005-06). Et dans le lot, seul Strasbourg était parvenu à ne pas terminer à la place de lanterne rouge. A l'époque, Metz, dépassé au final à la différence de buts par le Racing, avait cependant également débuté cet exercice de manière catastrophique (9 pts après 16 journées). Or cette année, l'avant-dernier (Angers) compte déjà dix points d'avance sur la formation de Frédéric Hantz…

En fait, le vrai risque maintenant pour le FC Metz est de battre d’autres records historiques de médiocrité. C'est d'ailleurs déjà le cas. Avec ses huit derniers matches perdus à domicile, le club mosellan a signé la plus longue série de défaites d’une équipe sur ses terres dans l’histoire de la Ligue 1. Mais d'autres "records" de ce style pourraient suivre si Metz ne se reprend pas. En voici quelques-uns :

  • Le plus petit nombre de buts marqués sur une saisonPour le moment, c'est le Stade Français qui détient ce triste record. En 1966-67, le club francilien avait fini avec 18 petits buts inscrits. Or, avec ses six réalisations en 16 journées, Metz finirait à 14 buts sur l'ensemble de cet exercice…
  • Le plus petit nombre de points sur une saison (victoire à trois points et championnat avec 20 équipes). Cette fois, c'est Lens que Metz pourrait effacer des tablettes. En 1988-89, le club nordiste avait fini avec 17 points au compteur. Avec ses quatre points, le club lorrain est parti pour faire pire. A ce rythme, il finirait avec moins de 10 points à l'issue des 38 journées.
  • Le plus grand nombre de défaites sur une saison. Avec 28 revers en 38 journées, Troyes a marqué l'histoire du championnat de France. Fort de ses 14 défaites en 16 matches, le FC Metz version 2017-2018 est sur des bases aptes à faire exploser ce chiffre. Si Nolan Roux and co ne corrigent pas le tir, ils pourraient finir à plus de 30 défaites… Il est vraiment temps pour Metz de changer de cap.

Source: http://www.eurosport.fr


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/footmag.info/httpdocs/templates/magfoot/html/com_k2/templates/sj-theme/tag.php on line 114

MagFoot.info

Actualités, Interviews, Résultats, Classements, événements; tout savoir sur le football mondial et son écosystème.

MagFoot, le magazine du football planétaire. Ne manquez plus aucune information

 

Commentaires


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /var/www/vhosts/footmag.info/httpdocs/templates/magfoot/html/mod_k2_comments/comments.php on line 19
Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…